Menu


Bienvenue dans l’univers BATHYSMED® qui propose une approche thérapeutique unique et innovante de plongée pour lutter contre toutes les formes de stress.


Nos essais

Rédigé le Vendredi 2 Août 2019 à 08:06 | Lu 180 fois


En 2015, nous avons lancé un programme de recherche visant à démontrer les bienfaits de la plongée sur le stress. Ce programme a été développé au cours de trois études cliniques qui ont fait l’objet de premières publications dans des revues scientifiques internationales.

DivStress (2015-2016) : effet bénéfique, spécifique et prolongé sur la gestion du stress de la plongée traditionnelle L’étude DivStress menée en 2015 à Marseille visait à comparer les effets de la plongée simple au kayak et à l’escalade sur le niveau de stress. Les résultats ont montré que chez le groupe ayant pratiqué la plongée, le niveau de stress avait diminué de façon significative, avec une amélioration de la capacité à gérer les imprévus par rapport au groupe témoin. Pour aller plus loin : > DivStress dans la presse > Lire les résultats détaillés de l’étude

DivHope (2017-2019) : bénéfices du protocole BATHYSMED® sur des victimes d’attentat souffrant de stress post-traumatique Cette étude comparait les effets du protocole de plongée renforcée BATHYSMED® à une pratique sportive terrestre classique (randonnée, kayak, canyoning, équitation, …) auprès de rescapés des attentats de Paris. Le protocole mis au point allie des techniques de sophrologie, de méditation de pleine conscience et de préparation mentale sportive à la plongée. L’étude a été menée en deux phases, la première en Guadeloupe et la seconde à Marseille (inversion des groupes plongée et témoin au vu des résultats de la première phase). Un abaissement des indicateurs en-dessous du seuil de stress post-traumatique a été observé pour 11 des 12 participants du groupe plongée en état de stress aigu au début du stage. Pour aller plus loin : > DivHope dans la presse > Lire les résultats détaillés de l’étude

Cognidive (2018- en cours) explore l’amélioration des fonctions cognitives chez les militaires blessés souffrant de stress post-traumatique Étude des effets du protocole BATHYSMED® sur des blessés psychiques et physiques de l’armée de Terre. L’analyse des résultats de cet essai réalisé à Malte est en cours. Cependant, les résultats préliminaires montrent un bénéfice significatif sur le niveau de stress et un retour à un état de bien-être chez les participants. Pour aller plus loin : > Cognidive dans la presse

L’éclairage du médecin spécialiste de plongée hyperbare Mathieu Coulange : « On sait que l’exposition régulière des plongeurs à la narcose à l’azote a un effet antidépresseur naturel. Autre effet bénéfique : la cohérence cardiaque utilisée dans les techniques de relaxation. On va demander au patient stressé de mettre en place une ventilation lente et ample. L’intérêt de faire une respiration ample et profonde est de comprimer toute la masse vasculaire, notamment le cœur et les vaisseaux. Cela permet de redistribuer le sang et de mettre sous tension de petits capteurs qui sont dans la carotide. Lorsque ces capteurs sont stimulés par un afflux massif de sang, cela crée de manière artificielle une stimulation du système neurovégétatif. Chez une personne qui a un stress important, pathologique, ce système neurovégétatif dysfonctionne. Ce qui explique que le stress entraine des maladies cardiovasculaires ou digestives. Avec ces techniques ventilatoires, on arrive à remettre en marche cette balance ortho-parasympathique. Ce qui est génial c’est que la cohérence cardiaque se mesure très facilement. Quand on se met sous l’eau, par rapport aux contraintes respiratoires, on a automatiquement une ventilation lente et ample. Travailler sa cohérence cardiaque sous l’eau, c’est beaucoup plus simple que sur terre ! On a un indicateur simple qui nous permet de mesurer les bénéfices thérapeutiques sur nos études de façon totalement objective. Le troisième facteur qui nous intéresse, c’est que dans l’eau on sort complètement de son environnement terrestre. Toutes les techniques de sophrologie et de méditation pleine conscience s’en trouvent démultipliées dans leurs effets, qui ont été démontrés. En résumé, grâce aux exercices spécifiques créés avec ce protocole, on agit sur les représentations de soi et le schéma corporel de chacun – ce qui est essentiel en cas de stress post-traumatique -, on améliore la concentration, on apprend ou réapprend le lâcher-prise. Ce sont des bénéfices qui peuvent profiter à tous, que l’on soit en état de stress pathologique ou simplement à la recherche de bien-être renforcé. »