Bathysmed

If you are an English speaker, visit the English version of Bathysmed. Click Here

Portrait et témoignage plongée anti-stress d’un entrepreneur soumis au stress

Actualités

témoignage plongée

Début mars 2020, juste avant la pandémie de Covid-19, Christophe Foucault, DG de CEI.BA en Guadeloupe, a partagé son témoignage plongée anti-stress BathysMed avec Vincent Meurice. Un récit d’actualité qui pourrait inspirer chefs d’entreprise et salariés à gérer le stress avant de retrouver physiquement le bureau, calmement et sereinement.

Témoignage plongée : Entre passion et innovation sous les eaux de Guadeloupe

Chef d’entreprise en Guadeloupe, je suis passionné, enthousiaste dans tout ce que j’entreprends, avec plusieurs activités dans le monde entrepreneurial et associatif… J’éprouve parfois, comme tout le monde, le besoin de souffler un peu pour “regonfler mes batteries” et cultiver mon équilibre. 
  
Je me suis rapproché de Vincent Meurice, directeur du club de plongée Atlantis à Bouillante, que je connaissais car je suis plongeur. C’est lui qui m’a parlé du protocole totalement innovant mis au point avec Frédéric Bénéton et le médecin Mathieu Coulange (Hôpital Sainte Marguerite à Marseille) lors d’essais cliniques réalisés entre la Guadeloupe, Malte et Marseille. 

Fusion de sophrologie, méditation et immersion sous-marine

Connaissant à la fois la sophrologie, la méditation et la plongée, j’étais vraiment curieux de voir ce que pouvait donner une combinaison de toutes ces pratiques ! J’ai donc commencé une formation au protocole BathysMed avec l’équipe de Vincent et je dois avouer que le résultat a été bien au-dessus de mes attentes. 

On travaille beaucoup sur la respiration, la conscientisation et le lâcher prise. L’univers sous-marin se prête parfaitement à ces exercices. Dès ma première séance, je me suis senti à la fois vidé de stress et empli d’énergie. Cette expérience sensorielle et mentale est absolument unique, et les résultats vraiment étonnants. 

Des bénéfices durables au-delà des profondeurs

J’ai terminé voici plusieurs semaines, et il m’arrive maintenant naturellement de revivre certains exercices sous-marins quand je conduis vers mon travail. Cette formation permet de se relaxer, mais aussi d’acquérir des réflexes de respiration profonde. Je recommande d’essayer cette expérience à toutes celles et tous ceux qui voudraient découvrir une manière originale et efficace de gérer leur stress.

Témoignage plongée : Gestion du stress en période de confinement

Il est difficile de gérer le stress et l’incertitude durant cette période de confinement imposée par la crise mondiale. L’interdiction de pratiquer des sports tels que la plongée, qui sont essentiels pour réguler nos émotions, rend la situation encore plus complexe. La consigne est claire : nous devons rester à la maison.

Cependant, il est crucial de ne pas céder au stress, à la déprime ou à l’angoisse. Il est essentiel de redécouvrir certains outils psychologiques qui peuvent non seulement nous aider à surmonter cette période difficile mais également renforcer notre résilience sans nécessiter de sortir de chez soi.

L’impact du stress sur la santé

Le stress a généralement un impact négatif sur notre capacité à lutter contre diverses maladies, et un stress prolongé peut avoir des conséquences néfastes sur notre santé à long terme. Il ne s’agit pas de minimiser les événements actuels, mais de développer des réflexes psychobiologiques qui soutiennent notre bien-être général.

Avancées en psychoneuroimmunologie

Autrefois perçu comme immuable, le système immunitaire est aujourd’hui considéré comme dynamique, grâce aux progrès de la psychoneuroimmunologie depuis les années 1980. Les recherches ont clairement montré que les personnes optimistes et résilientes tendent à produire plus d’anticorps (Cohen et al., 2006). Cette interaction bidirectionnelle révèle que le cerveau peut avoir un effet bénéfique sur le système immunitaire et vice versa.

Communication inter-systèmes et santé

Physiologiquement, le cerveau surveille les réactions immunitaires pour éviter qu’elles ne deviennent trop destructrices pour l’organisme. Certains mécanismes alertent le cerveau en cas d’infection virale ou bactérienne, influençant d’autres systèmes, notamment le système endocrinien. Un échange constant d’informations entre ces systèmes joue un rôle crucial dans la protection de notre cor

Pour savoir plus, consulter cet article : Bien gérer son stress : une séance de sophrologie spéciale confinement

Post Tags:

Articles Récents

Suivez Nous

Des Questions?

N’hésitez pas de nous contacter si vous avez besoin d’assistance

inscrivez vous à notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouveautés Bathysmed

Newsletter